Les erreurs à éviter lors de lancement de sa start-up

Monter une start-up peut-être très compliqué surtout quand on n’a aucune expérience en auto-entrepreneuriat. Le monde de l’entreprise est une jungle, et même les start-up doivent faire face à une importante concurrence, mais le plus grand danger auxquelles elles peuvent être confronté vient de l’intérieur : l’inexpérience et le manque de savoir-faire du promoteur. Voici quelques erreurs à éviter lorsque vous lancez votre start-up.

 

 Startup Business

 

Lever des fonds précipitamment

Créer une start-up est réellement une chose angoissante. Personne n’aimerait voir son épargne s’évaporer. De même, quand la start-up est financée par des investisseurs externes et s’ils prennent seuls le risque, les promoteurs pourraient avoir tendance à dilapider l’investissement. Ce qui pourrait finir par fondre le capital et rendre l’éventuelle dissolution de l’entreprise vraiment difficile.

Si vous commencez votre entreprise sans des investissements externes, vous pourrez essayer d’améliorer le standard d’affaire et d’avancer sans la pression provoquée par l’implication de vos investisseurs dans la gestion. Mais si vous êtes autonome, vous pourrez marchander de meilleures clauses avec vos potentiels investisseurs.

Enfin, si de l’extérieur personne n’a le contrôle sur votre entreprise, à tout moment, vous pourrez tout arrêter sans avoir à craindre un licenciement.

 

Essayer de monter une start-up tout seul

Gérer une start-up est angoissant, et vous n’êtes et ne serez surement pas excellent dans tous domaines. Afin d’éviter le burnout, il vous faudra des conseillers et/ou un cofondateur pour déléguer le poids du travail, mais aussi afin d’avoir des avis éclairés. En effet, si pour les différents travaux vous avez de l’aide, vous deviendrez plus productif dans vos activités et ceci sans compter le fait que votre cagnotte de départ sera de ce fait plus consistante.

Aussi une start-up est-elle très chronophage : vous aurez l’impression de vivre au bureau : ce qui est tout à fait normal. Néanmoins il est important de participer à des séances productives et d’interagir avec diverses personnes pour faire évoluer votre entreprise. Il n’est donc pas possible de commencer sa start-up tout seul.

 

Démarrer avec une cible de marché trop restreinte

Incontestablement, vos idées de départ concerneront une ou plusieurs partie (s) de population spécifique(s). Néanmoins, ne vous concentrez pas sur une seule vison ou un seul message. Lors du lancement de la start-up, vous serez très étonné par les diverses perspectives auxquelles vous devez apporter une réponse efficace et rapide, qui s’ouvriront vite à vous. Soyez donc flexible et croyez en votre idée !

Une réflexion au sujet de « Les erreurs à éviter lors de lancement de sa start-up »

  1. Article très intéressant! Réaliser un logo professionnel n’est pas une tâche facile. Cependant, le logo est la figure de proue de l’identité visuelle d’une entreprise raison pour laquelle la réalisation du logo est une tâche à prendre très au sérieux. La typographie, les couleurs, le message que l’on veut transmettre sont des aspects très importants qu’il faut considérer. Il existe des plateformes sur la toile ou vous pouvez réaliser votre logo vous-même gratuitement. En outre, vous pouvez contacter des designers professionnels sur internet ou en vous renseignant auprès de vos proches. Si vous disposez d’un budget limité, vous pouvez également avoir recours au crowdsourcing. Lors de la création de mon logo, j’ai utilisé la plateforme . C’est très facile, vous lancez un concours, fixez votre budget et vous recevez une multitude de propositions de différents designers.

Les commentaires sont fermés.