L’importance de bien référencer son site sur les moteurs de recherches

La présence en ligne est aujourd’hui nécessaire dans les stratégies d’expansion d’une entreprise. Mais pour être visible, il ne suffit pas seulement de disposer d’une plateforme sur le web puisqu’il faudra également connaître le fonctionnement des moteurs de recherche et tenir compte des contraintes de référencement. Sur ce dernier point, de nombreuses raisons poussent aussi bien les grandes structures que les PME et TPE à privilégier des techniques particulières afin de bénéficier d’un meilleur positionnement sur les SERPs (Search Engine Results Pages).

Quelques chiffres qui témoignent de l’importance du référencement

Qu’il soit naturel (SEO pour Search Engine Optimization), payant (SEA pour Search Engine Advertising) ou via les réseaux sociaux (SMO, Social Media Optimization), le référencement répond à un besoin réel des internautes et aux contraintes émises par les moteurs de recherche. Selon les consultants des agences de référencement à Madagascar, avoir une meilleure visibilité est essentielle quand on sait que plus de 78% des Français utilisent régulièrement un ordinateur et disposent un accès internet. La tendance s’amplifie avec l’innovation digitale puisque désormais plus de 97% des jeunes se servent du web.

Si les annuaires sont toujours présents sur le marché, les supports tels que Bing, Baidu et Google sont les plus prisés. Ce dernier étant le préféré des Français avec ses 66% de part de marché. La majorité des transactions (soit plus de 87%) dont la consultation des offres, les informations, les commandes et les requêtes s’effectuent en ligne. Les plateformes qui s’affichent en première page sont les plus visitées.

Les enjeux du référencement

Si divers canaux sont actuellement adoptés par les professionnels pour rester en contact avec les consommateurs et utilisateurs, c’est certainement parce que l’univers d’internet ne cesse d’évoluer. Blogs, plateformes e-commerce, sites d’entreprises, le web ressemble à une véritable vitrine ou chaque enseigne peut étaler ses offres d’une manière efficace.

Mais cette facilité d’accès peut très vite pénaliser les PME et TPE qui ne disposent pas d’un meilleur positionnement. Avec les 92% de clics que reçoivent les structures qui ont réussi à se retrouver en première page de Google, par exemple, leur situation devient pour elles un levier de croissance et un moyen rapide d’accroître leur chiffre d’affaires. Dans de telles circonstances, le référencement sera l’unique solution si on veut rester compétitif puisque c’est par lui que l’on peut générer du trafic et bénéficier d’une meilleure visibilité.

Les étapes d’une bonne stratégie de référencement

Chez les agences de référencement à Madagascar, une stratégie SEO se base sur différentes tâches. Ces techniques se répartissent principalement en deux catégories: les «On-site» et les «Off-site». Les premières concernent les pratiques qui touchent directement la plateforme comme sa structure ou son contenu. Les secondes, dont le Netlinking, traitent des leviers externes, mais participent à l’amélioration du positionnement. Les opérations commencent généralement par la recherche et le choix des mots-clés.

L’analyse sémantique s’ensuivra après afin de déterminer si ces expressions particulières conviennent réellement à la situation de l’entreprise (nom de domaine, champs d’activités, secteurs connexes ou autres). La prochaine étape consistera à l’optimisation du contenu et du volet technique en intégrant les mots-clés dans les zones importantes de la page (URL, métadescription, titres et paragraphes).

Un linking ou stratégie de liens sera mis en place afin de générer des backlinks. Le processus peut paraître simple. Cependant, le fait que de nombreux outils interviennent dans chaque opération et qu’après chaque démarche il faudra faire un audit rend le travail assez difficile. Sans oublier que les consultants devront aussi tenir compte des nouvelles tendances webmarketing, de l’UX (Expérience utilisateur), et des mises à jour continuelles des algorithmes utilisés par les moteurs de recherche.