Conseils pour réduire les coûts et charges de son entreprise ?

La productivité d’une entreprise passe également par sa capacité à faire des économies. Voici quelques principes, simples à appliquer, grâce auxquels vous pourrez épargner pas mal d’argent à votre entreprise.

 Conseils pour réduire les coûts et charges de son entreprise

 

Identifier les points d’économie

Il y a quatre volets d’économies. En premier lieu, on trouve les frais généraux. Ce volet trop rarement analysé, est ce qui pêche le plus, il regroupe en général le coût des assurances, des leasings, de la téléphonie. Certains postes tels que la téléphonie, peuvent permettre un gain de 20 à 30 %, mais il faut procéder en reprenant l’ensemble des frais ainsi que des contrats afin de les renégocier.

Le second volet est celui de la production, et est relatif à l’organisation des chantiers. Ceux qui sont éloignés entraînent des coûts de déplacement sous-évalué. Ainsi, la planification des heures de production annuelle permettra de définir les périodes de l’année en sur ou sous-production puis d’anticiper dans le domaine de la gestion des chantiers.

Le troisième volet d’économie est relatif à l’investissement et particulièrement sur l’arbitrage entre acquisition et location. Là, également, l’entreprise n’optimise pas nécessairement l’utilisation de ses matériels.

Enfin, mieux gérer la trésorerie est fondamental. Cela consiste à systématiser les comptes ainsi que les relances clients, en la mise en veille permanente les clients lors du non-recouvrement de créances ainsi qu’à bien définir ses moyens de financements.

 

Procéder à l’audit des coûts sociaux 

Les charges sociales sont généralement contrôlées que les aspects : masse salariale ainsi que taux pratiqués.  Pour aller plus loin que cette première optimisation, il est nécessaire de faire intervenir des spécialistes dans des secteurs très pointus : fiscalité, assurances, sécurité sociale, droit du travail, etc…

Cette expertise multiple pourra permettre de substantielles économies, par l’analyse des assiettes qui serviront de base au calcul des charges sociales récupérées par la retraite complémentaire, les Assedic, l’Urssaf,…

Mais également en réexaminant les rubriques de paie, en examinant la conformité des engagements de l’entreprise avec les obligations conventionnelles et légales, en recensant les allégements ainsi qu’exonérations de charges et les subventions sociales dont l’entreprise peut bénéficier.

 

Préparez un budget et suivez-le

Le budget est un indicateur important de la santé de l’entreprise. Lorsque des difficultés surviennent, le budget sera un des premiers à consigner et à témoigner des changements; avec ces renseignements, il est possible d’élaborer et d’appliquer des mesures correctives s’il le faut.